Chronique ouvrière

Les ravages de la sous-traitance hôtelière s’étendent aux escroqueries à la formation professionnelle !

mercredi 17 janvier 2018 par Tiziri KANDI
PDF - 863.3 ko
TGI Paris 9 octobre 2017.pdf

Par jugement en date du 9 octobre 2017 qui vient de nous être notifié le Tribunal correctionnel de PARIS a condamné les dirigeants de la société Française de Services Groupe dont les actifs ont été rachetés par La Sté STN GROUPE à 6 mois de prison fermes et à des peines d’amende pour escroquerie en bande organisée et tentative d’escroquerie en bande organisée.

Ces escroqueries consistaient notamment à faire signer des feuilles de pointages à des dizaines de femmes de chambre pour des formations jamais ou partiellement dispensées. L’escroquerie portait sur près de 2 millions d’euros ! Elle avait pour conséquence de priver les intéressées de toute possibilité d’évolution de carrière et donc de rémunération.

Une fois de plus preuve est faite que ce système de sous-traitance hôtelière est totalement pourri et sert essentiellement les intérêts des chaines hôtelières qui imposent des tarifs à leurs sous-traitants ne leur permettant pas de respecter le droit du travail et leur impose de chercher des subterfuges totalement illégaux.

Notre syndicat dénonce notamment des conditions de travail et de rémunération indignes qui génèrent notamment du travail dissimulé avec le paiement à la chambre et non au temps passé à travailler, du marchandage avec des statuts au rabais par rapport à ceux des salariés de l’hôtelier, alors même que l’hébergement est le cœur de métier dans l‘hôtellerie, et des pratiques humiliantes comme à l’HOLIDAY INN CLICHY où la gouvernante générale donne des noms d’animaux aux salariés, où la direction ne laisse pas manger les salariés de la sous-traitance au réfectoire avant que le dernier salarié employé directement par l’hôtel n’ait pas fini son repas.

KANDI Tiziri, défenseur syndical CGT-HPE


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 532360

     RSS fr RSSJurisprudence commentée RSSPrécarité   ?